_MARIAN IACOB MACIUCA 4 tet (variations tziganes)
_MIHAÏ TRESTIAN (musiques traditionnelles de l'Est)
_ALBERT MAGISTER & VOLENS (chanson / rock)
_LA PERMISSION (chanson)
_OKELENSO (musiques métissées afro-cubaines)
_GOSPEL RIVERS (gospel & negro-spiritual)
_MIXCITY (electro jazz funk)
_DANIEL GIVONE (guitares solo)
_SIMON NWAMBEBEN (chanson bafia)
_RIBAL ET L'OMBRE DES ANCÊTRES (conte musical)
_SAND SISTERS (délicieusement swing)
_ADAMA (spectacle musical métissé entre Afrique / Antilles / Europe)
_LISA URT(entre swing & soul, frenchy & jazzy)

MARIAN IACOB MACIUCA 4 tet (4 têtes)
Variations tziganes pour 4 instruments à cordes

Marian Iacob Maciuca / violon
Sergiu Brasovean / contrebasse
Mihaï Trestian / cymbalum
Gerardo Jerez-Le Cam / piano

SARBA DE CONCERT

HORA MARTISORULUI

DOINA SI GEAMPARALELE

SAMEDI APRÈS-MIDI


La formation instrumentale (violon, contrebasse, cymbalum, piano) est consacrée aux musiques d’inspirations tziganes, où la culture de transmission orale agit comme vecteur essentiel. Les phrases, les rythmiques, les mélodies, nuances et accents passent de musicien à musicien un peu comme un conteur transmet une histoire.

« C’est un mélange de cultures qui influence notre musique », explique Iacob Maciuca.
Ses variations sont tziganes mais comme le quartet compte trois Roumains et un Argentin, d’autres influences s’y ajoutent, le tout accompagné d’une ambiance légère et un humour tout en finesse.

Marian Iacob Macuica, c’est l’histoire d’un long voyage, né dans un poste de radio
à Tulcea, Roumanie. « Ce son chaud du violon, ça te prenait comme une vague et te transportait loin », se souvient-il. Si loin que l’instrument découvert enfant le fera tanguer des rives du Danube où il est né, jusqu’aux aux bords de Loire, à Nantes, c’était en 1992, aux prémices de l’été.
Il y rencontre ses compères de toujours avec lesquels il joue dans Translave, Trio Dobrogea, Jerez-Lecam Ensemble, Çiocan.

Dans le 4tet, la qualité de leurs interprétations est comparable aux musiques de chambre et dans leurs esprits les textes chantent comme un quatuor de cordes où la puissance populaire de la fête, la joie, la tristesse et la nostalgie des peuples de l’Est est présente comme une danse.

Marian Iacob Macuica, au  violon tzigane, tisse les ficelles mélodiques et guide les chemins avec cette fluidité et cette légèreté qui donnent un son d’une grande clarté. La contrebasse roumaine de Sergui Brasovean apporte les profondeurs et souplesses des piliers sonores. Le cymbalum moldave de Mihaï Trestian donne, quant à lui, l’étincelle de la pulsation tandis que le piano argentin de Gerardo Jerez-Le-Cam affirme la touche latine des couleurs harmoniques.

DISCOGRAPHIE
PAIDUSCA DU DIMANCHE (2011, DÉKALAGE)


CRÉDITS

« Variations tziganes pour 4 instruments à cordes » est une création Dékalage / Marian Iacob Maciuca, avec le soutien de : ville d’Orvault, Conseil Général de Loire-Atlantique, Conseil Régional des Pays de la Loire et ADAMI.

Cette création bénéficie du soutien à la diffusion du Cg 44 pour les diffuseurs de Loire-Atlantique

Photos : © Phil Journé


CONTACTS

Diffusion
ERIC MARCHAIS
eric@mabozik.com
M : +33 6 22 52 00 47
T : +33 2 40 09 91 34

Production
LAURENT LEPAROUX
laurent@dekalage.com
M : +33 6 88 96 48 75
T : +33 2 40 89 76 84

Direction artistique
MARIAN IACOB MACIUCA
marian.iacob@orange.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

PHOTOS

  

VIDEOS

 

Haut de page