_MARIAN IACOB MACIUCA 4 tet (variations tziganes)
_MIHAÏ TRESTIAN (musiques traditionnelles de l'Est)
_ALBERT MAGISTER & VOLENS (chanson / rock)
_LA PERMISSION (chanson)
_OKELENSO (musiques métissées afro-cubaines)
_GOSPEL RIVERS (gospel & negro-spiritual)
_MIXCITY (electro jazz funk)
_DANIEL GIVONE (guitares solo)
_SIMON NWAMBEBEN (chanson bafia)
_RIBAL ET L'OMBRE DES ANCÊTRES (conte musical)
_SAND SISTERS (délicieusement swing)
_ADAMA (spectacle musical métissé entre Afrique / Antilles / Europe)
_LISA URT(entre swing & soul, frenchy & jazzy)

ADAMA
Spectacle musical métissé entre Afrique / Antilles / Europe
pour 4 artistes musiciens / chanteurs

Écrit par Dana Luciano & Simon Nwambeben
Tout public (à partir de 6 ans
)

ADAMA est proposé dans deux versions :
> une version spectacle musical pour 4 interprètes nécessitant des conditions techniques adaptées (son, lumière et projection vidéo).
> une version concert pour 4 interprètes et 1 technicien son.
Ces deux versions comprennent un livret pédagogique en direction des publics scolaires (primaires, collèges et lycées).


Bertrand Dabo / Batterie, percussions, choeurs
Jeff Vincendeau / Contrebasse, percussions, choeurs
Simon Nwambeben / Guitare, chant, danse, percussions
Dana luciano / Chant, danse, percussions

Scénographie / Dana Luciano
Création Vidéo / Jérôme Adeline
Lumières / Michel Huard
Son / Philippe Cadeau

Musiques originales additionnelles : Simon Nwambeben & Dana Luciano
Chorégraphies / Flora Théfaine
Décors et accessoires / Dana Luciano & Jérôme Adeline


Nantes, an 2015.
Adama, jeune femme métisse d’origine africaine, musicienne chanteuse, en quête de ses origines, rencontre un jour Aboko, un artiste camerounais. Grâce à lui, elle renoue avec son histoire, ses racines, et tous les deux nous entraînent alors dans un parcours initiatique, voyage culturel et
artistique, entre Afrique, Antilles, Europe, entre passé, présent et futur dans lequel s’entremêlent littérature, danse, chant et musique.

“Musicienne et chanteuse jazz et gospel, métisse guadeloupéenne et descendante d’esclave, c’est tout naturellement, après ma rencontre avec Simon, que j’ai mûri l’idée de ce spectacle à caractère autobiographique. Aujourd’hui, ensemble, nous souhaitons partager nos souvenirs d’un voyage au cœur de notre histoire africaine avec en toile de fond une certaine histoire de la musique, notre métier, notre passion.”
Dana Luciano & Simon Nwambeben.

Mise en scène
La mise en scène s’articule autour de trois tableaux distincts (Afrique, Antilles, Europe), chacun correspondant aux temps forts de la vie des personnages principaux, Adama et Abok, plongeant ainsi le spectateur dans des univers aux couleurs et aux sonorités bien diversifiées.

Décor
Développer le propos du spectacle et rester proche des origines profondes de l’histoire en
favorisant la sobriété : chaque tableau est présenté dans un décor volontairement épuré. Des voilages prétextes à des jeux d’ombres et de lumières avec un accent mis sur un éclairage subtil et des images projetées (vidéo) pour assurer au final la mise en valeur de l’essentiel : les voix, les mots, le corps, les images et la musique. Avec le concours de la vidéo projection, ces voiles permettent aussi pour certaines scènes le passage d’un univers à un autre, d’un espace à l’autre, d’un décor à un autre.

Musique, chant, danse
Au commencement du spectacle, les chorégraphies, musiques et chants présentés sont inspirésdu répertoire africain. Vient ensuite l’évocation de la traite négrière avec la reprise de thèmes négro-spirituals (chants de travail, chants religieux...) accompagnés de références aux premiers échanges interethniques avec par exemple le Gwo-Ka, musique traditionnelle de la Guadeloupe née dans les plantations. Enfin, le gospel, le jazz et les musiques métissées apparaissent dans le dernier tableau pour illustrer l’immense influence de l’Afrique dans la naissance des musiques d’aujourd’hui.

Des mots et des images
Aux chants, musiques et danses, s’entrecroisent photos, lectures de textes et de poèmes.
Les textes et poèmes ont été sélectionnés quant à eux parmi les grands noms de la littérature africaine, noire-américaine et coloniale (Aimé Césaire, Saint John Perse, Edouard Glissant, Léopold Sédar Senghor, Toni Morrisson...).

CRÉDITS

ADAMA est une création Dékalage / Equinoxes 2017 avec le soutien de :
Producteurs et coproducteurs en cours
sortie de création : 1er semestre 2017
résidence de création : de janvier à àvril 2017

Cette création bénéficie du soutien à la diffusion du Cg 44 pour les diffuseurs de Loire-Atlantique

Photos © Jérôme Adeline


CONTACTS

Production
LAURENT LEPAROUX
laurent@dekalage.com
M : +33 6 88 96 48 75
T : +33 2 40 89 76 84

Artistique
DANA LUNIANO
danaluciano@gmx.fr

SIMON NWAMBEBEN
snwambeben@yahoo.fr

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



PHOTOS


Haut de page